, ,

Ouvrir en toute sécurité les données médicales à l’externe

ouvrir-des-données

Le big data et l’intelligence artificielle (IA) offrent des opportunités sans précédent dans le domaine des soins de santé. Mais ces nouvelles technologies s’accompagnent de nombreux défis, notamment en matière de confidentialité et de responsabilité. Le traitement des données personnelles exige beaucoup de précaution, en particulier dans le domaine de la santé, où elles sont particulièrement sensibles.

Afin de répondre à ces préoccupations et d’ouvrir de manière responsable les données à l’externe, deux techniques sont utilisées : l’anonymisation et la pseudonymisation.

Données pour la recherche

Dans le domaine des soins de santé, les données anonymes sont des sources importantes pour la recherche médicale. Elles fournissent également des informations statistiques pour l’élaboration des politiques de santé. Un exemple typique est celui des données anonymes que les établissements de soins de santé mettent à la disposition de Sciensano/Healthdata dans le cadre du suivi épidémiologique.

Lorsque vous rendez les données anonymes, il n’est en principe plus possible de savoir à quelle personne elles se rapportent. Cependant, il existe toujours un risque d’identification. Par exemple, la date de naissance d’un centenaire peut être utilisée pour identifier presque facilement la personne en question. De plus, lorsqu’un ensemble de données est combiné ultérieurement à un autre ensemble de données, le risque d’identification peut à nouveau émerger. Il est donc toujours judicieux de bien étudier à l’avance le type et le volume de données que vous allez échanger, même s’il s’agit de données anonymes.

Nouvelles technologies

Dans certaines situations, il est nécessaire de mettre les données à la disposition d’un tiers, mais une réidentification ultérieure ne doit être possible que dans des conditions strictes. Pensez aux images de radiologie analysées par un algorithme d’IA dans le cloud à des fins de triage ou autres. Ou à un algorithme externe qui, à partir des données du patient, calcule les composants nécessaires à la pose d’une prothèse de genou. Ou encore, aux rapports non structurés que vous mettez à la disposition d’un logiciel qui traite et analyse les données dans le but d’optimiser les parcours de soins.

veilig data delenPour partager les données médicales de manière sûre et responsable dans de telles situations, vous pouvez les pseudonymiser. Il s’agit d’une mesure de sécurité qui supprime et/ou remplace les données personnelles qui peuvent être rattachées au patient (par exemple, le nom, la date de naissance et le numéro de patient). Les données sont ensuite reliées à un code qui ne peut être retracé jusqu’au patient en question qu’au sein de l’hôpital.

Vous transférez les données pseudonymisées au fournisseur d’IA, et, au retour des résultats, le code (ou la clé de conversion) permet de les associer au patient.

Laissez-nous nous occuper de vous

L’anonymisation et/ou la pseudonymisation des données est très exigeante sur le plan technique et organisationnel : il s’agit d’un processus long et complexe, qui nécessite une méthode de travail différente selon le type de document ou la spécialité (par exemple, la lettre de sortie qu’un patient reçoit lorsqu’il quitte l’hôpital ou un compte-rendu postopératoire après une intervention chirurgicale). C’est pourquoi les établissements de santé choisissent de plus en plus d’externaliser ces opérations et préfèrent se faire assister par des spécialistes.

Amaron est parfaitement placé pour assumer cette mission auprès des nombreux hôpitaux qui utilisent sa plateforme d’intégration de données (IAE) d’Amaron pour échanger des données entre les différents systèmes d’information. En collaboration avec l’hôpital, nous pouvons veiller à ce que les données soient acheminées là où elles doivent l’être, de manière pertinente et sécurisée.

Au-delà de l’aspect technique, Amaron peut également vous accompagner dans le domaine de la gouvernance pour une automatisation du flux de travail, conformément aux protocoles de sécurité de l’hôpital.

Que peut faire Amaron pour vous ?

  • Nous fournissons des algorithmes solides qui vous permettent d’anonymiser ou de pseudonymiser des données avec un minimum d’efforts, qu’il s’agisse de données structurées ou non structurées.
  • Nous vous aidons à gérer le processus d’échange de données, de la demande à l’achèvement, le tout conformément aux recommandations de l’HIPAA.