,

Au secours, le patient est inconnu !

Workflower onbekende patiënt

Supposons qu’un dentiste adresse un de ses patients à un chirurgien BMF de votre hôpital. Via eHealthBox le dentiste fournit les données médicales de ce patient au chirurgien. Le patient n’est jamais venu dans votre hôpital et son numéro de registre national est également inconnu. Comment relier ces données au dossier médical et s’assurer que le chirurgien a accès aux données du patient ?

Pour rendre cela possible, nous avons développé le processus Workflower « Patients inconnus ». Ce processus couvre deux scénarios :

  1. Le numéro de registre national n’a pas été envoyé avec la redirection. Workflower lance alors un processus (via tâches) pour relier la redirection, sur la base des données d’identification disponibles, à un patient connu dans le DMP/DPI ou le SIH de l’hôpital.
  2. Le numéro de registre national est connu, mais le patient n’a pas encore d’identifiant à l’hôpital. Workflower stocke la demande et les informations associées sur le patient dans une zone tampon, et veille à ce que le numéro de registre national et l’identifiant du patient soient reliés lors de la création de l’identifiant, par exemple lorsque le patient s’inscrit à l’hôpital (via un message A01).

Dans les deux cas, les documents fournis sont téléchargés dans le dossier médical. Le chirurgien obtient les informations dont il a besoin. De cette façon, le patient ne doit pas raconter à nouveau son histoire lorsqu’il arrive à l’hôpital.

Voulez-vous plus d’informations à ce sujet ? 

N’hésitez pas à nous contacter (info@amaron.be ou tél. au +32 51 62 73 20).